Cymbalum et autres tziganeries

Cymbalum et autres tziganeries

Un des principauxP1000224 instruments de la musique hongroise (et aussi le plus exotique) reste à présenter : le cymbalum, ou piano tzigane. Cet instrument ressemble dans la pratique à une table, en fait caisse de résonance, sur laquelle reposent une centaine de cordes métalliques que l’on vient frapper avec des genres de mailloches en forme de cuillère. Cet instrument, répandu dans toute l’Europe de l’est, aurait été apporté par l’avancée du peuple Ottoman en Europe ainsi que par l’arrivée des tziganes migrant depuis l’Inde (tiens tiens, encore un truc en rapport avec la route de la soie non? d’ailleurs, depuis mon arrivée à Istanbul, j’ai déjà rencontré des Iraniens jouant sur la version perse, ancienne, du cymbalum : le santour).

Or donc, à l’occasion d’un festival au nord de la Hongrie, là où le Danube marque la frontière avec la Slovaquie, j’ai rencontré une joyeuse bande de slovaques-hongrois (ces hongrois arrachés à leur nation et éparpillés dans tous les pays frontaliers, dont la Slovaquie) jouant avec un magnifique cymbalum, ainsi qu’avec les autres instruments typiques présentés plus haut (violon, bratsch, contrebasse). (Le type avec un chapeau au milieu, c’est mon pote violoniste de Budapest qui m’a rejoint à Istanbul. Bref, c’est un intrus sur la photo, un squatteur de slovaques).P1000195Malheureusement, les conditions festives de cette rencontre ne m’ont pas vraiment permis d’enregistrer correctement l’ensemble; la palinka (truc fort à boire hongrois) et les tziganes du coin s’étant rapidement joints aux slovaques pour former un joyeux mélange musical. J’ai quand même réussi à capter un moment magique de duo entre le joueur de cymbalum (le gros monsieur ci-dessus, qui a plus d’une corde de cymbalum dans son sac) et un micro-joueur tzigane de micro-guitare (un tambura pour être exact), dans l’enregistrement intimiste ci-dessous. Le cymbalum est le son de cloche incroyable qu’on entend battre la mesure et ornementer la mélodie du tambura. Oh, et le tambura, sorte de luth à manche long répandu en europe de l’est (voir photo en fin d’article), serait un dérivé du tambur, instrument persan. Encore une connexion à établir sur la route de l’Accordéonistan!

Bonne écoute! (ps : augmenter le son).

P1000210Le micro-joueur tzigane de micro-guitare

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *